Passer au contenu

/ Direction des affaires internationales

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Volet 1: Échanges professoraux aux fins d'enseignement FORMATION

Ce volet soutient la réalisation d’échanges professoraux aux fins d’enseignement dans le cadre de projets d’internationalisation. L’activité proposée doit comporter une prestation d’enseignement virtuel, hybride ou en présentiel dans le cadre d’un cours donné à des étudiantes et étudiants d'un établissement d'enseignement supérieur à l’international.


Si votre activité concerne le développement d’un projet collaboratif d’internationalisation dans le cadre d’un programme ou d’une formation, consultez le volet 2.

Si votre projet consiste en une collaboration avec des établissements de pays ayant un indice de développement moyen ou faible, consultez les volets 7 et 8.


Vous prévoyez effectuer un séjour à l'extérieur du Canada pour une activité soutenue par le programme de financement? Vous devrez remplir la Déclaration de séjour.

En savoir plus sur les séjours internationaux et la Déclaration

Exemples de projets financés

Voici quelques exemples de projets qui ont reçu l’appui du programme dans le cadre du volet 1 :

  • Échange professoral avec la Victoria University of Wellington, en Nouvelle-Zélande – Faculté de musique
  • Échange d’enseignement sur les approches participatives et leur application en enseignement et en recherche – École d’orthophonie et d’audiologie, Faculté de médecine
  • Laboratoire international d’enseignement et de recherche sur l’Antiquité tardive avec l’Université de Bologne – Département d’histoire, Faculté des arts et des sciences

Critères d'évaluation

  • La pertinence du projet, ses liens avec la Stratégie d’internationalisation de l’Université et les priorités internationales de la faculté ou l'école concernée ;
  • La viabilité du projet au-delà du financement, par exemple l’émergence d’un projet-phare pour la faculté, l'école ou l’unité académique ;
  • Les retombées concrètes anticipées à court et moyen terme pour la faculté ou l'école (par exemple, le potentiel de recrutement d’étudiantes et d’étudiants internationaux aux cycles supérieurs, le potentiel de développement de nouveaux liens de collaboration, etc.) ;
  • L’adéquation entre les activités prévues et le budget demandé ;
  • La réciprocité à peu près équivalente du financement du projet entre l’UdeM et l’établissement partenaire, en nature ou en espèces ;
  • L’effet de levier d’un éventuel financement de la DAI en vue d’obtenir un financement externe.

Financement et dépenses admissibles

Jusqu’à 7 000 $ peuvent être octroyés par projet.

Les dépenses admissibles au volet 1 sont les suivantes :

Dépenses administratives

  • Frais de conception et de production de matériel pédagogique pour l’activité d’enseignement (qu’elle soit virtuelle ou non) ;
  • Frais de développement et de coordination de l'activité : salaires/honoraires versés à des personnes spécifiquement embauchées pour appuyer le développement de l'activité, sa mise sur pied et/ou sa coordination (étudiants ou étudiantes, assistants ou assistantes de recherche, personnel professionnel, expertes ou experts internationaux).

    • Exclusion : le salaire du porteur de projet (membre du personnel enseignant de l’UdeM ou due l'établissement partenaire) n’est pas admissible.

  • Coûts liés à des ateliers ou à des séances de travail par vidéoconférence.

Dépenses de voyage

  • Si le projet prévoit des déplacements de membres du personnel enseignant de l’UdeM vers l’établissement partenaire et/ou inversement, la DAI privilégie un modèle de « financement croisé » où l’établissement d’attache assume les frais de transport et l’établissement hôte assume les frais de séjour (hébergement et repas).

    • Ce financement peut couvrir les frais de séjour de la professeure ou du professeur invité à l'UdeM pour une période maximale de quatre (4) semaines.

  • Si les déplacements impliquent uniquement ceux du personnel enseignant de l’UdeM vers l’établissement partenaire, le soutien financier de la DAI peut couvrir les frais de transport et les frais de séjour, dans la mesure où l'établissement partenaire offre une contrepartie en espèces ou en nature au projet.