Passer au contenu

/ Direction des affaires internationales

Je donne

Rechercher

Volet 2: Internationalisation des formations FORMATION

Les professeurs-chercheurs et les chargés de cours peuvent faire appel à la DAI pour obtenir un appui financier afin de développer des partenariats de mobilité étudiante ou professorale, de programmes communs ou encore de cours spécialisés ou sur mesure offerts à l’UdeM ou à l’étranger. 

Les activités ciblées de recrutement d’étudiants étrangers sont admissibles à un financement, à l’exception de la participation à des salons de recrutement. Ces activités doivent s’inscrire dans une stratégie départementale ou facultaire. 

Critères d'évaluation

  • La pertinence du projet, ses liens avec la Stratégie d’internationalisation de l’Université et les priorités internationales de la faculté concernée ;
  • La viabilité du projet au-delà du financement, par exemple l’émergence d’un projet-phare pour la faculté/unité académique ;
  • Les retombées concrètes anticipées à court et moyen terme pour la faculté (par exemple, le potentiel de recrutement d’étudiants internationaux aux cycles supérieurs, le potentiel de développement de nouveaux liens de collaboration, etc.) ;
  • L’adéquation entre les activités prévues et le budget demandé ;
  • La réciprocité du financement du projet entre l’UdeM et l’établissement partenaire ;
  • L’effet de levier d’un éventuel financement de la DAI en vue d’obtenir un financement externe.

Financement

Nouvelles dépenses admissibles aux concours d’automne 2020 et d’hiver 2021 :

  • Frais de conception et de production de matériel pédagogique pour l’activité ;

  • Salaires/honoraires versés à des étudiants, assistants de recherche, professionnels, coordonnateurs et experts internationaux qui appuieront le développement de l’activité ou contribueront à la mettre sur pied. 

Si le déplacement à l’extérieur du Canada répond aux conditions énoncées par la Direction de l’UdeM ou si le déplacement vers le Canada est autorisé par les autorités compétentes, ces dépenses seront également admissibles :

  • Si le projet prévoit des déplacements du personnel enseignant de l’UdeM vers l’établissement partenaire et vice-versa, la DAI privilégie un modèle de « financement croisé » où l’université d’attache assume les frais de transport et l’université hôte assume les frais de séjour (hébergement et repas).

  • Si les déplacements impliquent uniquement ceux du personnel enseignant de l’UdeM vers l’université partenaire, le soutien financier de la DAI peut couvrir les frais de transport et les frais de séjour, dans la mesure où l’université partenaire offre un financement de contrepartie au projet. 

La DAI peut assumer les coûts liés à des enseignements par vidéoconférence.

Le financement maximal est de 7 000 $ par projet.